Courrier

Demande de l'arrêt de l'alevinage en jeune saumon sur la totalité de l'Alagnon.
Auteur(s): Vive l'Alagnon Créé le 03 Mars 2016

ASSOCIATION VIVE L’ALAGNON
Chez M. ALLEZARD
Le Boutirou
15500 MASSIAC

Vendredi 26 février 2016
Réunion extraordinaire du groupe d’appui du Plagepomi



Mesdames, Messieurs,
L'association « Vive l'Alagnon », créée en 2006, a pour objet la protection du patrimoine naturel et bâti du bassin versant de l'Alagnon dans les trois départements du Cantal, de la Haute Loire et du Puy de Dôme.

Vive-alagnon.fr

Un représentant de « Vive l'Alagnon » est membre de la commission locale de l'eau du SAGE Alagnon depuis le 9 septembre 2008, par décision du préfet du Cantal.
http://www.alagnon.fr/sage-alagnon-1-commission-locale-de-leau-du-sage-alagnon.html
Notre association ne bénéficie d'aucune aide ou subvention, publique ou privée, et n'a de ce fait aucun conflit d'intérêt dans la poursuite de son objet.
La préservation du saumon nous préoccupe depuis de nombreuses années ; en 2010, nous avions déjà fait des propositions pour inscrire l'Alagnon et ses affluents comme zone de reproduction naturelle interdisant tout alevinage.

courrier-12-tacons-sur-lalagnon-stop-ou-encore

Il est indispensable de se servir des erreurs en matière de gestion des populations de truites et ombres communs pour reconnaitre l'inefficacité des opérations d'alevinage à tous stades, attestée par des études génétiques et phénotypiques. Inefficacité reconnue à présent, en dépit du fait qu’elles ont été pratiquées pendant des dizaines d'années en zones de reproduction naturelle de ces espèces.
Monsieur Lascaux (bureau d’études ECOGEA), dans son étude sur les truites du Cantal, financée par la fédération de pêche du Cantal, a ainsi démontré en 2002, que les déversements de poissons domestiques n'ont pas eu d'influence sur les populations de truites actuelles, qui sont restées essentiellement sauvages. Il a pu identifier un "morphotype Alagnon" notamment caractérisé par une robe fortement ponctuée de points noirs et rouges.

truites-peche-cantal
biodiversite-3-le-patrimoine-truite-du-cantal


L'Alagnon et ses affluents sont en gestion patrimoniale depuis les résultats de cette étude, avec comme bénéfice la pérennisation des truites et des ombres communs originels qui font la réputation de ce cours d'eau.
La population et les utilisateurs des cours d'eau ont du mal à accepter cette politique d'assistance à la reproduction du saumon, avec les risques sanitaires toujours possibles qu’elle comporte. Les déversements massifs ont probablement aussi un effet délétère par compétition et prédation sur les autres espèces piscicoles et sans doute sur les alevins de saumon issus de la reproduction naturelle.

Depuis de nombreuses années, l'association vive l'Alagnon s'est engagée à favoriser le retour du saumon au côté du SIGAL (syndicat interdépartemental de gestion de l'Alagnon.)

- en encourageant les aménagements améliorant la continuité écologique des cours d'eau et en demandant la mise en place d'un observatoire des ouvrages sur l'axe Loire, Allier, Alagnon, qui serait supervisé par le préfet coordinateur de bassin, avec un système de veille.

courrier-11-classement-des-cours-deau
courrier-20-reponses-aux-questions-importantes-sur-leau


- en demandant d'inscrire dans le PAGD (plan d'aménagement et de gestion durable) du SAGE Alagnon des normes de qualité de l'eau adaptées aux exigences biologique de reproduction des salmonidés : taux de nitrates inférieurs à 10 mg/l pour l'Alagnon et 3 mg/l pour les affluents, taux de phosphates inférieurs à 0,15 Mg/l.

courrier-25-contribution-sage-4
courrier-19-qui-veut-encore-aujourdhui-sauver-le-saumon-de-l-allier


L'association « Vive l'Alagnon » souhaite enfin proposer un troisième scénario, à savoir l'inscription de l'ensemble de l'axe Alagnon sur les trois départements comme zone de reproduction naturelle du saumon, conduisant à l’absence d’alevinage, en raison du nombre important de frayères constatées sur la partie basse de l'Alagnon du fait des obstacles proches de la confluence, et de notre conviction que rien ne remplace la reproduction naturelle.

courrier-17-deversement-de-jeunes-saumons

Le saumon est une chance pour l'Alagnon. L'Alagnon est peut être l’une des dernières chances du saumon.

Dr. Hervé Brun
Président de l’association VIVE L’ALAGNON



Association de protection de la rivière Alagnon et de ses affluents sur les trois départements Cantal, Haute-Loire, et Puy-de-Dôme.
Membre de la CLE du SAGE Alagnon
Site internet: http://alagnon.fr Courriel: vive@alagnon.fr




4 visiteurs | 966642 pages vues | 3 requêtes | 0.0139s
Vive l'alagnon - vvs - Copyright© by "Virtual Dream Corporation" 2017, tous droits réservés.